Trouvez votre pharmacie Pharmavie

Comment réparer les cheveux abîmés ?

Comment réparer les cheveux abîmés ?

Mis à rude épreuve tout l’été, nos cheveux ont perdu de leur éclat et peuvent même avoir l’aspect de la paille. Desséchés par le soleil, la mer, le chlore de la piscine et abîmés par les chapeaux, les élastiques, et autres accessoires, nos chevelures en berne avec leurs longueurs dénutries et leurs pointes fourchues, nécessitent un plan d’urgence !

Nos cheveux exigeront donc un peu d’attention et des soins adaptés pour retrouver rapidement brillance et vitalité. Profitons de l’automne pour les soigner et afficher une chevelure éclatante et soyeuse.

Des cheveux déshydratés

Les écailles de la cuticule du cheveu soulevées et brisées font le lit des cheveux ternes, fourchus, cassants. Afin de réparer leur fibre en profondeur, un masque capillaire s’impose. Extrêmement nourrissante, l’huile de ricin, si possible utilisée tiède, ou l’aloe vera, une plante hydratante et nutritive, pour une chevelure moins alourdie, redonnera force et vigueur aux cheveux. On laissera le masque posé 30 minutes et on renouvellera l’opération deux fois par semaine pendant un mois ou deux. Par la suite, sur les cheveux longs, l’utilisation de quelques gouttes d’huile d’amande douce, appliquées régulièrement sur les longueurs en laissant pénétrer 10 à 15 minutes avant le shampooing, renforcera le film hydrolipidique.

Le shampooing

Se laver les cheveux 2 ou 3 fois par semaine est amplement suffisant et permet de conserver la protection naturelle des cheveux. Il convient d’utiliser deux shampooings en alternance, l’un neutre et à usage fréquent, et l’autre traitant, adapté à la nature de cheveux. Un premier lavage ôtera la poussière, un deuxième apportera la brillance et le soin à la chevelure. On massera avec souplesse le cuir chevelu en utilisant l’extrémité des doigts et en exerçant de légères pressions. Le massage donnera au soin traitant une meilleure efficacité et du bien-être. Ensuite, on terminera avec un démêlant sous forme de masque, de crème ou de spray pour nourrir les pointes. Des produits à base de beurre de karité ou de beurre de mangue réhydratent la chevelure et gainent la fibre capillaire. La pose doit durer entre 15 et 20 minutes pour être efficace. Le rinçage, toujours à l’eau tiède, doit être abondant. Pour les démêler avec douceur, on prendra un peigne en bois de frêne aux pointes arrondies, antistatique, qui n’agressera ni les cheveux, ni le cuir chevelu.

Stimuler la pousse et masser le cuir chevelu

Afin de retrouver une belle chevelure, il faut aussi se brosser les cheveux tous les soirs pour les débarrasser des poussières de la journée. Tête inclinée vers le bas, on donnera plusieurs coups de brosse de droite à gauche, puis du cou vers le front, puis de même la tête droite. Pour terminer, en glissant ses doigts dans les cheveux, on frictionnera la peau du crâne afin de relancer la microcirculation.

Soigner les pointes

Utiliser un sérum anti-fourches afin de réparer les pointes abîmées apportera brillance et une jolie matière à la chevelure. Par ailleurs, afin de conserver de beaux cheveux pleins de vitalité, éviter : la laque, le gel, la mousse, qui agressent la fibre capillaire et assèchent le cuir chevelu, car ils contiennent souvent de l’alcool. Le sèche-cheveux aussi agresse et assèche le cuir chevelu. En cas de nécessité, l’utiliser en l’éloignant de 15 à 20 centimètres de la tête, mais l’idéal est de laisser sa chevelure sécher à l’air libre.

Une bonne alimentation

Des cheveux sains nécessitent une alimentation équilibrée. L’un des constituants essentiels du cheveu est la kératine, une protéine. Les sources de protéines sont donc nécessaires pour synthétiser cette kératine, composée en majorité d’acides aminés soufrés. Outre la viande et le poisson, de nombreux légumes sont riches en soufre : les oignons, l’ail, le cresson… Autre oligo-élément fondamental, le zinc. Il favorise la résistance de la kératine et la protège des agressions. Le zinc se trouve en bonne quantité dans certains fromages, dans le foie de volaille, dans les huîtres… Enfin, les vitamines B5, B6 et B8 favorisent le renouvellement cellulaire. Les abats et les légumes secs sont de bonnes sources de vitamines du groupe B.